Amour Courtois

Amour Courtois

Avant de devenir Amour Courtois, Joseph Sanderichin a grandi à Paris. Adolescent, il s’intéresse en dilettante à toutes formes d’art. Une fois installé à Paris République, il joue de la basse de manière compulsive, sert des cocktails dans des bars et s’essaye à la réalisation de vidéo-clips avec Tom Gagnaire. Petit à petit il délaisse son harmonica et son oud pour accumuler des copies de boîtes à rythme, synthés et deux basses Fender. Il est pendant un an le bassiste de François Club pour qui il écrit les paroles de deux morceaux de son dernier album : Cobra et Bad Boy. Il accompagne désormais Elodie Gervaise sur scène et en studio. Joseph se lance dans l’aventure Amour Courtois pour accomplir seul une musique sémillante et enflammée bercée de diverses inspirations allant de l’Opéra à la Synth Pop.

Déjà remarqué par Bertrand Burgalat et évoluant sans cesse, l’Amour Courtois triomphera.


Before becoming Amour Courtois, Joseph Sainderichin grew up in Paris. As a teenager, he dug into every form of art. Once settled in Paris République, he started playing the bass compulsively, serving cocktails in bars, and shooting video clips with Tom Gagnaire. He’s abandoned playing the harmonica and the oud to stock drum machine replicas, synthesizers and two Fender basses. After playing the  bass live in François Club during a year, writing two songs for him in his latest album (Cobra & Bad Boy), he began accompanying Elodie Gervaise for whom he still plays now. Joseph is, on his own, Amour Courtois, crafting a music full of spirit and ardor influenced by many gems, from synth pop to opera.

Already spotted by Bertrand Burgalat and constantly evolving, Amour Courtois shall triumph.

© Aurore Bagarry, 2020

follow Amour Courtois :